ABD et ATD

ABD et ATD

Vous devez comprendre comment les prêteurs calculent l’amont maximum qu'ils vont vous prêter, même s'il est facile d'utiliser une calculatrice hypothécaire pour déterminer votre capacité d’emprunt. Les deux calculs qu’un préteur utilisera sont les suivants: le rapport d’amortissement brut de la dette (ABD) et le rapport d’amortissement total de la dette (ATD). Pour apprendre comment ça marche, regardez la vidéo puis lisez ci–dessous.

Rapport d’amortissement brut de la dette (ABD)

Pour calculer votre ABD, on calcule votre capacité du paiement d’une propriété mensuelle. Le prêteur évaluera votre versement hypothécaire mensuel, les services publics et les taxes foncières. Le prêteur calcule ensuite le total puis le divisera par votre revenu mensuel. Si le résultat est moins de 32%, il saura que votre capacité de payer vos frais de logement est sécure.

Rapport d’amortissement total de la dette (ATD)

Pour calculer votre ATD, le prêteur fera le même calcul que pour l’ABD, mais il y ajoutera tous les autres paiements mensuels que vous pourriez faire, y compris les différentes dettes personnelles et les minimums sur toutes les cartes de crédit. Ainsi, il fera la somme du paiement hypothécaire mensuel, des taxes foncières, des services publics et des dettes de consommation, et puis il va diviser ce nombre par votre revenu mensuel brut. Si le résultat est moins de 40% (la norme), il saura que vous pouvez payer vos montants mensuels. Ainsi, vous pouvez obtenir votre prêt hypothécaire.

Et si vous dépassez la norme industrielle?

Si votre ABD ou votre ATD est plus que la norme, vous pouvez économiser de plus pour votre mise-de-fonds et / ou payer un peu de votre dette avant d’essayer à acheter. Mais le 32% de l’ABD et le 40% de la ATD sont des directrices, non des règles. Si vous avez des biens de valeur ou une côte de crédit élevée, vous pourriez chercher un prêt hypothécaire, même si votre ABD et ATD sont un petit peu plus que la norme.