Accessibilité financière (montant maximale)

Accessibilité financière (montant maximale)
Avant de chercher une nouvelle maison, vous devez vérifier votre montant maximale. Les prêteurs prennent en compte plusieurs facteurs avant calculer celui-là. Le revenu mensuel de vous et votre partenaire sera considéré. Les coûts mensuels, incluant des taxes et autres frais, associés avec l’achat d’une maison doivent être calculés.) Le total de vos dettes est aussi important, et le mise-de-fonds de vous et votre partenaire.

Comment calculer votre montant maximale
Vous avez deux options pour déterminer votre montant maximale. La société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) considéré votre ratio d’endettement afin de calculer le maximal que le prêteur vous offrira. Puis, ce montant est combiné avec l’amont de votre mise–de–fonds. Cela déterminera le prix maximal de la maison que vous pouvez acheter.

Amortissement brut de la dette (ABD)
Le premier calcul assure que vos coûts mensuels ne seront jamais plus que 32% de votre amortissement brut de la dette. Dans le cas les condos, ce calcul va inclure un demi de vos frais de condo.

Comment calculer son ABD

Pour trouver un paiement mensuel hypothécaire qui correspond à vos moyens financiers et votre ratio ABD, le ratio est mis a 32% et multiplié. Exemple : votre revenu annuel brut est 6 250$ par mois, donc votre paiement hypothécaire mensuel, vos taxes foncières mensuelles et vos coûts de chauffage mensuel ensemble ne devraient être plus de 2 000$.Si vos taxes mensuelles sont de 300$ et vos coûts de chauffage mensuels sont de 200$, le paiement mensuel maximal que vous pouvez payer sera de 1 500$.

Taux d’amortissement total de la dette (ATD)

Le deuxième calcul financier assure que les frais mensuels d’habitation, combinés avec le cout mensuel de vos dettes, n’est pas plus que 40% de votre revenu mensuel. Vos paiements de dette mensuels incluent 3% de l’amont à payer sur vos cartes ou marges de crédit, prêt automobile, dette scolaire et autre paiement de dette.

Comment calculer son ratio d’ATD

Le ratio est mis a 40% et multiplié pour trouver votre paiement d’hypothèque mensuel.

Continuant l’exemple d’avant, ou votre revenu brut est de 6 250$ par mois, le total de vos dépenses mensuelles d’habitation, d’intérêt de crédit, de paiement de voiture et de prêt ne devraient être plus que 2 500$ mensuellement. Si, ainsi que votre paiement d’hypothèque de 1 500$, vos taxes foncières de 300$ et vos frais de chauffage de 200$, vous devez débourser 300$ pour votre voiture et 250$ pour votre dette scolaire, et vos ratios d’ABD et ATD sont inférieures de votre montant maximal, le tarif maximal que vous pouvez payer est de 1 450$. Même si votre ABD vous permet payer 1 500$, le ratio d’ATD sera plus que 40% et donc l’amont de 1450$ ne peut pas être excédé si vous voulez que votre ratio de dette reste dans les figures acceptables. Avec l’aide d’un paiement mensuel de 1 450$, vous pouvez acheter une maison de 300 000$ lié à un taux d’intérêt fixe de 5 ans à 3.28% sur une période de 25 ans. Vous devez donc avoir une mise–de–fonds d’un minimum de 5%, ou 15 000$.

L’effet de votre mise–de–fonds sur le prix de votre maison

L’amont de votre mise–de–fonds va affecter le prix de votre nouvelle maison. Après que votre paiement mensuel maximal est déduit, vous devrez y ajouter votre mise–de–fonds. Cette montant représentera votre prix maximal. Si votre mise–de–fonds est moins élevée, ça va baisser le prix d’achat possible pour vous, pendant qu’une mise–de–fonds plus élevée va permettre un achat plus élevé. Votre mise–de–fonds doit être au moins 5% de votre montant d’achat de maison maximale. Si vous utilisez 5 000$, le tarif maximal que vous pouvez emprunter est de 95 000$, même si votre ratio de dette permet plus. Ici, votre mise–de–fonds cause une restriction. Si vous élèvent votre mise–de–fonds, vous élèvent la limite d’emprunt. Continuant l’exemple, vous pouvez dépenser 1 450$ sur votre paiement mensuel. Selon notre calculateur, si vous élèvent votre acompte à 15 000$, vous pouvez acheter une maison de 300 000$ (15 000$ / 300 000$ = 5%) sur 25 ans avec un taux d’intérêt de 3.28% fixé sur 5 ans. Ceci veut dire un paiement mensuel de 1 428$. Si vous fournissez l’amont de la mise–de–fonds que vous pouvez débourser, ce sera inclus dans le calcul pour trouver votre accessibilité financière. Cette démarche trouvera la valeur représentant le plus haut amont que vous pouvez utiliser sur votre maison.

Comment élever votre accessibilité financière (montant maximale)

Si vous n’aimez pas le résultat de votre calcul d’accessibilité financière, vous pouvez entreprendre plusieurs étapes pour élever ce montant :

Augmenter votre mise–de–fonds. Ceci vous laissera d’élever votre accessibilité et vous acheter une maison qui cout de plus.

Payer vos dettes pour réduire votre ATD, qui augmentera le revenu mensuel que vous pouvez mettre dans votre hypothèque.

Élever votre revenu mensuel. Cette option peut sembler difficile, mais cela augmentera l’amont total que vous pouvez emprunter ou rembourser. L’alternative est d’appliquer pour une hypothèque avec un conjoint ou cosignataire pour assurer le prêt.

Emprunter votre valeur financière (montant maximale)

Vos ratios ABD et ATD servent plutôt comme guides. Donc, il n’est pas nécessaire d’emprunter l’amont maximal auquel vous pouvez. Un sondage par la RBC en 2013 par rapport à l’indice d’accessibilité financière a dit que les propriétaires de maison dépensent de plus en plus, un pourcentage monté de leur revenu pour financer leur hypothécaire, ce qu’y les laisse vulnérables aux élévations d’intérêts et pertes d’emplois. Des experts suggèrent une changement de la formule d’ATD pour inclure un montant d’épargne de 10%. Ce concept a le titre de Ratio d’Amortissement total de la dette + Épargne (ATDE). Il est fondamental que la décision sur l’amont de mensualité hypothécaire doit tenir compte d’un amont d’épargne qui peut couvrir vos dettes, sauver pour l’avenir et être assez pour vous aider dans des situations inattendues tel qu’une augmentation de taux d’intérêt ou une perte d’emploi.